Le comptage des cartes interdit chez Maryland Live Casino

Justin Mills, un jeune joueur de Blackjack d’un casino américain a été sorti du jeu pour avoir commis l’irréparable dans plusieurs casinos terrestres et en ligne, car il comptai les cartes dans un jeu de blackjack.

Le comptage des cartes, une stratégie reconnue mais concrètement interdite

marilandSi dans les manuels de blackjack, l’on se surprend toujours à lire la manière de compter les cartes et ses avantages pour renforcer ses chances de gagner autour de la table de blackjack, dans la vie réelle, du moins, dans la plupart des casinos, il faut savoir que cette stratégie n’est pas autorisée.

En effet, aux Etats-Unis, les casinos comme le Maryland Live Casino ne permettent pas la réalisation de cette stratégie de jeu. Tout au contraire, celui ou celle qui est surpris à l’utiliser est soumis à des sanctions sérieuses. Et pour preuve, c’est très récemment qu’un jeune homme de 23 ans a été contraint de quitter la table de jeu après avoir été interpellé par deux agents de sécurité. La cause de ce désagrément justement était une histoire de comptage de cartes au blackjack.

Un joueur assidu pour jouer

Justin Mills est un des plus fidèles joueurs du Maryland Live Casino. Depuis sa participation au jeu dans le casino, le total de sa mise vaut déjà plus que ceux de cinq joueurs réguliers. Même si le jeune homme a essuyé une ardoise de 2800 dollars, les responsables du casino s’accordent à dire que sa participation au jeu a été beaucoup plus importante que son compte débiteur.

Une interpellation sans commun

Certains pourraient s’interroger sur les causes de la réaction plutôt impressionnante du casino face au jeune Justin. Le jeune homme a, non seulement été interpellé par les agents de sécurité, lui sommant de sortir de la table de jeu et de les suivre, mais a également dû s’entretenir avec des agents de la police. Ces derniers lui ont, selon lui, mis les mains derrière le dos, chose que le joueur a dénoncé d’injuste.

En effet, selon lui, il n’aura commis aucune faute très grave puisqu’il a seulement usé de ses capacités en calcul mental pour effectuer le comptage, et n’a utilisé aucun outil de calcul extérieur. Quoi qu’il en soit, chaque entité concernée a sa propre version des faits. Le jeune Justin Mills, pour sa part en a tiré un long moment de moralité de la part des policiers.

Les commentaires sont clos.